slow life ralentir

Slow Life : 10 conseils pour ralentir tout au long de la journée !


Compétitivité, pression, urgence … Le stress a mille et une raisons de s’installer dans notre quotidien. Il vaut mieux donc privilégier l’abandon au marathon. Voici les 10 moments clés pour ralentir le rythme tout au long de la journée et choisir une slow life.

 « Toutes les une ou deux heures, prendre le temps de bien respirer permet de relâcher les tensions et nous recentre automatiquement sur notre corps. »

Slow Life : 10 conseils pour ralentir

#1 – J’émerge en douceur pour une belle journée « slow life »

Lorsque le réveil sonne, ne vous précipitez pas immédiatement hors du lit. Sentez-vous doucement émerger, les paupières fermées quelques minutes encore. 

Pour désengourdir votre corps, baillez et étirez-vous en conscience. Vous devez alors ressentir chaque membre en éveil.

On a tendance à oublier parfois que le lâcher prise dès le matin influence considérablement notre humeur de la journée. Commencez donc par ralentir dès le début de votre journée.

#2 – Je prépare un vrai petit-déj’

Exit les viennoiseries et autres jus de fruits chimiques que l’on prend à la va-vite au petit-déjeuner. Dans la tradition ayurvédique, on démarre la journée avec une tasse d’eau tiède. Cela permet, en effet, de nettoyer le tube digestif et stimuler les reins.

Pour nous aider à tenir le rythme toute la matinée, on prépare un petit-déjeuner santé à base de produits frais goûteux et non transformés.

#3 – J’anticipe mes trajets pour ralentir le rythme 

Si l’on craint d’arriver en retard à l’école ou au travail, on s’organise la veille. On peut alors prévoir un trajet fait dans le calme et la sérénité.

Quand on habite près de son lieu professionnel, il faut privilégier des moyens de déplacement doux et non polluants comme la marche ou le vélo. La slow life passe également par la mise en activité. Il est même possible d’envisager le télétravail pour réduire ses déplacements.

En cas de longue distance, le covoiturage est alors un bon moyen d’optimiser ses déplacements dans le partage, l’entraide et la convivialité.

#4 – Je respire en conscience

Ce n’est pas parce que le travail nécessite une certaine rigueur que nous devons en oublier les fonctions vitales qui stimulent notre bien-être.

Toutes les une ou deux heures, prendre le temps de bien respirer permet de relâcher les tensions et nous recentre automatiquement sur notre corps. A ce titre, découvrez les applications permettant de réaliser des exercices de respiration consciente.

Une inspiration par le nez en gonflant le ventre,une pause de 2 à 4 temps, une expiration par la bouche  puis une rétention de 2 à 4 temps à nouveau…on se libère l’esprit et on renouvelle jusqu’à amélioration.

#5 – Je prends le temps de déjeuner

Le temps est gris et vous n’avez qu’une demi-heure pour manger à midi ? Rien de grave tant que vous décidez d’apporter vous-même un peu de soleil dans votre alimentation.

Inutile de se jeter sur les plats raffinés ou autres sandwichs insipides et coûteux du supermarché d’à côté. L’alimentation sur le pouce est contraire aux principes d’une slow life.

La veille, je fais alors le plein de légumineuses, oléagineux, céréales, légumes et fruits de saison au marché bio du coin. Je me mijote ainsi une gamelle saine et colorée en trois coups de cuillères à pot.

#6 – Je m’occupe de mes passions en slow life

Quand je rentre du travail, j’évite de me brancher instantanément sur la télévision ou l’ordinateur et j’en profite pour prendre un temps salvateur pour m’occuper de moi.

En fonction des caractères, cela peu aller du soin cocooning maison, au cours de piano ou footing sportif entre amis. Qu’importe, la seule condition étant de couper momentanément avec les caprices du mental et de se laisser seulement porter par ses envies.

Ne culpabilisez jamais d’être un peu égoïste, car ces moments participent vraiment à vous rendre meilleur.

#7 – Je partage avec les miens

Le soir est le moment des retrouvailles en famille où l’harmonie entre chacun doit opérer. Instants d’échange, de conversation et de partage, le repas doit être le symbole de convivialité et de cohésion familiale.

Mais prendre le temps de faire des activités ensemble est aussi une source formidable d’équilibre. Faire à manger avec les enfants, promener Toutou en famille, se raconter des histoires et rire.

On note que ce n’est jamais dans l’individualisme qu’on créé ses plus beaux souvenirs !

#8 – Je vis le moment présent de ma slow life

Ralentir et prendre du temps pour soi est indissociable avec l’idée de profiter de l’instant présent. Faire toute chose en conscience est la clé de l’harmonie et de la sérénité, mais nécessite un entrainement dans nos vies où le mental est devenu un refuge pernicieux.

Pour une slow life épanouie, suivez ces différents conseils :

  • Prenez le temps de regarder la beauté qui vous entoure.
  • Ecoutez avec concentration votre interlocuteur, sincèrement et sans jugement.
  • Respirez les parfums de la nature.
  • Soyez libre d’être pleinement ancré dans votre réalité.

On y décèle souvent des signes précieux pour notre propre évolution.

#9 – Je respecte mon rythme pour une slow life réussie

Respectez vos rythmes biologiques comme savaient si bien le faire nos ancêtres.

Vivre au rythme des saisons peut paraître idéaliste mais est véritablement source d’harmonie et de bien être. Ecouter son horloge interne en respectant ses horaires d’endormissement, en acceptant de se reposer pendant ses règles, en respectant une alimentation de saison.

Autant d’habitudes qui permettent un ancrage au cycle naturel et nous coupent du rythme effréné avec lequel nous entraîne le monde.

#10 – Je cultive la gratitude

Adopter un état de gratitude envers ce que l’on possède, c’est aussi prendre le temps de les apprécier jour après jours.

De nos jours, la course au profit fait que nous accumulons des richesses sans considérer leur valeur et la difficulté que nous avons eu à les conquérir. Ainsi, considérez comme un cadeau tous ces biens matériels qui vous facilitent considérablement la vie.

Profitez également de ce qui ne s’achète pas et peut vous échapper à tout moment sans crier gare : votre santé ou celle de ceux que vous aimez, l’amour de votre conjoint, la présence affective d’un parent ou ami.

Autant de reconsidérations simples qui nous reconnectent alors à l’essentiel.


Ajouter un commentaire