herboristeries

Où se former pour devenir Herboriste en France ?


Si le mal de vivre des herboristes trahit le manque de reconnaissance d’un métier vieux comme le monde, des écoles se battent encore en France pour maintenir en vie un secteur d’avenir. Nous faisons le point, pour vous, sur les écoles où l’on peut devenir herboriste.

Herboriste : un secteur fragilisé mais bien vivant…

Si la France est un des derniers pays à reléguer au second plan un savoir ancestral dont chacun reconnaîtrait pourtant l’utilité, la demande pour se former à l’herboristerie ne cesse de croître.

Cet engouement pour le métier d’herboriste est la preuve qu’un regain d’intérêt pour la santé naturelle par les simples est bel et bien présent sur notre territoire.

Contre les formations clandestines qui pullulent sur la toile, tachons d’établir la liste des écoles d’herboristerie fiables qui sauront vous accompagner dans votre projet pour devenir herboriste.

Les écoles pour devenir herboriste

I.F.H. – Institut Français d’Herboristerie

Les Sagnes, 38710 Mens
04.76.34.23.75 / contact@arh-herboristerie.org 
www.arh-herboristerie.org 

CAP SANTÉ – École Bretonne d’Herboristerie

Ty Boul’Ouarn, 29410 Plounéour Ménez
02.98.78.96.91 / capsante29@wanadoo.fr 
www.capsante.net 

CFPPA Montmorot

514 av. Edgar Faure, 39570 Montmorot
03.84.87.20.02 / cfppa.montmorot@educagri.fr 
www.montmorot.educagri.fr/cfppa/csppam 

CFPPA Nyons

2 avenue de Venterol, 26110 NYONS Cedex
04.75.26.65.90/ cfppa.nyons@educagri.fr 
http://www.cfppa.eu 

S.U.L.I.M. – Station Universitaire du Limousin

20, Place des Porrots, 19250 Meymac cedex
contact : Béatrice Compère (@ : Béatrice COMPÈRE)
06 89 04 15 30/ sulim@unilim.fr 
www.unilim.fr/sulim/

E.L.P.M – Ecole Lyonnaise des Plantes Médicinales

13 rue Alsace-Lorraine , 69 001 Lyon 
04 78 30 84 35 / info@elpmsn.fr
http://ecoledeplantesmedicinales.com/

Les informations utiles en plus :

Vous avez été étudiant ou enseignant dans l’une des écoles listée ci-dessus ? Faites-nous un commentaire pour décrire votre ressenti, ce que vous avez apprécié et ce que cette formation vous a apporté dans votre parcours professionnel.


17 Responses

  1. Vincent

    Les métiers de l’herboristerie se structurent. Le 3ème congrès des herboristes vient d’avoir lieu à Toulouse. Je m’y suis rendu par curiosité et je n’ai pas été déçu. Des interventions de qualité. Une fédération des écoles d’herboristerie se dessine, tout comme un syndicat professionnel pour défendre tous les métiers liés à l’herboristerie. Plus d’infos avec ces liens :

    http://ecoledeplantesmedicinales.com/assets/Ressources/Actualit%C3%A9s/DP-Congr%C3%A8s2014.pdf

    http://herboristesaujourdhui.e-monsite.com/

  2. nanougdr

    Bjr, merçi pour votre Article, en effet il est PRIMORDIALE que le SAVOIR ne se perde pas…sans quoi nous aurons TOUT à REDECOUVRIR! Concernant les Ecoles je suis déçue aussi de ne rien trouver dans ma Région…Languedoc-Roussillon? Merçi

    1. Alexandra Charton

      Merci Anne pour votre Commentaire 🙂 ! En effet il n’y en a encore pas dans votre région mais si des cours pas correspondances vous intéressent toutefois, l’Ecole des Plantes Médicinales de Lyon en délivre !

  3. Catherine LEFEVRE

    Bonjour,

    Il me semble qu’il y a quelque temps l’UE voulait interdire l’utilisation de plantes médicinales et leur culture et vente ? Il y avait eu des pétitions pour défendre ces pratiques ancestrales. Qu’en est-il maintenant ? Y a-t-il encore un danger d’interdiction ou du moins de réglementation ? Je n’en ai plus entendu parler . Mais le fait qu’il y ait des écoles est rassurant !

    1. Alexandra Charton

      Pour le moment pas de grands changements malheureusement ! Il ne nous reste que nos écoles, sinon c’est la mort assurée ! Nous aboutirons sans doute à quelque chose de positif avec le temps … espérons le du moins !

Ajouter un commentaire