Nicolas Hulot

Nicolas Hulot quitte le gouvernement !


Nicolas Hulot, ministre de la Transition Énergétique et Solidaire, a annoncé, ce mardi 28 août, sa démission du gouvernement dirigé par Édouard Philippe, sous la présidence d’Emmanuel Macron.


Pourquoi cela ne pouvait pas marcher

L’écologie n’a jamais été présente dans le programme présidentiel de 2017 du candidat Emmanuel Macron. A ce titre, rien d’étonnant de constater une absence des enjeux écologiques de la part d’un président qui se contente d’appliquer son programme.

L’entrée au gouvernement de Nicolas Hulot est donc très vite apparue comme une décision « cosmétique »….Le gouvernement actuel privilégiant les coups de communication à des choix budgétaires clairs et courageux.

Pour Nicolas Hulot, la réponse est « non »

Dans son entretien à France Inter ce mardi 28 août 2018, Nicolas Hulot admet une incapacité à trouver sa place dans un gouvernement où l’écologie ne semble pas prioritaire.

Parmi les critiques clairement formulées, l’ex-ministre regrette un désaccord profond avec la politique menée par le ministre de l’agriculture Stéphane Travert.

Sa décision, mûrement réfléchie, s’explique surtout par l’omniprésence des lobbys qui gravitent au sein de l’actuelle majorité. (A l’image du Lobbyiste de la chasse Thierry Coste, dont Nicolas Hulot se réfère ici).

Il reste à parier que ce coup de tonnerre politique n’aura aucun impact favorable sur la ligne du gouvernement Macron. Campé sur ses positions, ce dernier promet de poursuivre sa quête d’une croissance économique reposant sur des ressources déjà largement épuisées.

Comment agir ?

Dans ce long entretien, Nicolas Hulot semble renouveler ses espoirs pour demain, et appelle à une prise de conscience globale et individuelle.  Sur Nouv’elle Nature, nous vous partageons régulièrement quelques clés pour aborder concrètement cette transition. Parmi ceux-ci:


Ajouter un commentaire