médecine traditionnelle chinoise

Médecine traditionnelle chinoise : donner du sens à sa maladie


Thérapeute en Énergétique Traditionnelle Chinoise (ETC), Pierre Meunier nous parle de son métier comme d’une reconversion salutaire. Rencontre avec un praticien passionné par la médecine traditionnelle chinoise.

La médecine traditionnelle chinoise bénéficie d’une réputation séculaire. Pouvez-vous nous expliquer votre parcours vers cette discipline si spécifique ?

Votre question est intéressante effectivement et c’est un point qui m’est souvent demandé lors de mes consultations. La Médecine traditionnelle chinoise est une médecine très ancienne qui puise sa force à la fois dans le temps, l’expérience et la transmission.

Mon parcours est plutôt atypique dans le sens où rien ne me rattache à l’Asie. Encore moins à la médecine traditionnelle chinoise. J’ai commencé après mon bac ES par des études d’architecture aux beaux arts. En parallèle j’ai monté une SARL avec un ami en partenariat avec 4 associations.

Il se trouve que, durant ces 3 années, ma vie n’a pas été des plus faciles. Par ailleurs, beaucoup d’événements émotionnellement forts se sont produits. Sans rentrer dans les détails, cette accumulation a généré sur un burn-out

À ce moment de ma vie j’avais recours à l’acupuncture mais sans connaître de quoi il s’agissait vraiment. Cela me faisait du bien, ce qui pour moi était suffisant. J’ai eu de gros problèmes physiques avec le burn-out, ce qui m’a mené à consulter de nombreux médecins dans différents domaines.

Certains étaient bons, d’autres moins mais le point commun reste qu’aucun d’entre-eux ne cherchaient à traiter l’origine de la cause du problème. Il y avait également beaucoup de contradictions d’un médecin à l’autre. De quoi devenir fou et surtout perdre espoir et confiance.

2/ Quelle a été la rencontre qui a fait basculer votre parcours ?

Et puis la vie étant bien faite, elle a mis sur mon chemin une merveilleuse rencontre. En effet, j’ai pu rencontrer un coach sportif champion du monde d’arts martiaux qui, comme dans les films, m’a relevé et m’a aidé à reprendre le dessus après presque une année entière allongé. 

Cet homme m’a guidé, m’a fait découvrir les bienfaits de la médecine traditionnelle chinoise et m’a amené à faire l’école SHEN dont il est le directeur aujourd’hui. J’ai lu beaucoup de livres sur le bien-être, sur la médecine traditionnelle chinoise mais j’ai aussi et surtout beaucoup pratiqué sur moi-même. 

Ce qui est très appréciable dans la médecine traditionnelle chinoise c’est qu’il y a un vrai sens aux choses, à chaque pathologie. Une vraie logique, comme le fait que chaque organe soit assimilé à une émotion.

Cela m’a permis de comprendre certaines problématiques d’une part et de pouvoir enfin avancer dans l’apaisement. Désormais je peux à mon tour guider mes patients et leur apporter un confort de vie.

3/ La médecine traditionnelle chinoise porte différentes techniques surprenantes comme la moxibustion ou les ventouses. Pourriez-vous nous en expliquer les principaux fondements et atouts ?

En effet la médecine traditionnelle chinoise est un mélange de différentes techniques qui pour certaines peuvent surprendre. L’intérêt et l’atout de ces deux techniques, aussi bien les ventouses que la moxibustion, réside dans l’aspect naturel du « traitement ». 

Le principe des ventouses est de libérer les tensions principalement au niveau du dos et de permettre à l’énergie « Qi » de circuler librement dans le corps. La pratique des ventouses remonte à l’antiquité et s’inspire d’un constat : il faut aspirer le mal hors du corps. Il est intéressant de voir que de nombreuses grands-mères continuent à les utiliser pour soulager et traiter les bronchites. 

La moxibustion trouve son origine au 14ème siècle. Il s’agit alors d’armoises que l’on trouve principalement sous forme de bâtonnets ou de cônes. L’armoise s’utilise alors pour son effet thermique. Il s’agit en effet d’une plante tonique et stimulante.

Le but étant toujours de rééquilibrer le yin et le yang. On l’utilise principalement pour redonner de l’énergie. La moxibustion, pratiquée sur certains points, peut également avoir un effet sur l’esprit, l’âme et agir sur l’inconscient.

4/ En tant que thérapeute, pensez-vous que les thérapies alternatives commencent à prendre une place importante dans notre société et dans le rapport des individus à leur santé ?

Je pense qu’on est un peu en retard en France mais que l’on est progressivement en train de le rattraper. Les hôpitaux s’ouvrent de plus en plus aux médecines douces, on commence à prendre en compte le patient dans sa globalité et non uniquement sur un symptôme.

J’espère que cette direction nous amène au modèle chinois où dans le même hôpital on peut trouver deux sections : une section médecine traditionnelle chinoise et une autre occidentale. J’aime cette complémentarité ! Elle me rappelle la voix du tao, de l’équilibre et de l’échange. 

Je constate que l’homme est en train de s’apercevoir que la nourriture, le bien-être, l’environnement où il évolue peut réellement changer une vie dans son ensemble. On tend vers ce besoin d’authenticité et ce retour aux sources. À l’unité entre soi et la terre mère.

Médecine traditionnelle chinoise : contacter le naturopathe Pierre Meunier

  • Pierre Meunier, praticien en Energétique Traditionnelle Chinoise.
  • Cabinet situé au 41 / 49 rue de Passy – 75016 et Consultations à domicile possible.
  • www.therapieducorps.fr

2 Responses

    1. Alexandra Charton

      Bonjour Brigitte,

      Pour toute question auprès du thérapeute, j’ai mis ses coordonnées en fin d’article.

      Vous pourrez alors lui poser directement votre question sur sa page FB par exemple :

      Pierre Meunier
      Praticien en Énergétique Traditionnelle Chinoise.
      Cabinet situé au 41 / 49 rue de Passy – 75016 et Consultations à domicile possible.
      http://www.therapieducorps.fr
      Fan page : http://www.facebook.com/articlesmtc

      Cordialement,

      Alexandra Charton

Ajouter un commentaire