La Klamath, vos cellules vous disent merc

La Klamath, vos Cellules vous disent Merci


L’aphanizomenon flos aquae du lac Klamath reste sans doute la découverte la plus prometteuse de ces dernières décennies. Elle appartient à la famille des micro-algues bénéfiques pour la santé. Gros plan sur la Klamath, un complément alimentaire naturel à l’incroyable pouvoir régénérant.

Le Lac Klamath, un écosystème privilégié

Situé au sud de l’Oregon, le lac Klamath s’étend à près de 1300 mètres d’altitude. Ce lac se situe au cœur d’une zone naturelle vierge et protégée. Son éloignement du reste des terres américaines l’isole des pollutions chimiques et industrielles spécifiques à la vie moderne.

Des analyses régulières révèlent une absence de métaux lourds, pesticides et autres contaminants chimiques. Le lac est plus « propre » que la plupart des étendues aquatiques du globe. Sa découverte en Occident est relativement tardive puisqu’on la situe au milieu des années 70.

La commercialisation de la Klamath sous forme de compléments alimentaires va débuter peu de temps après. Elle va rencontrer, au fil des ans, un succès grandissant. En effet, les premiers consommateurs de l’algue AFA témoignent d’un effet significatif du nutriment contre des pathologies graves.

Les scientifiques ne tardent pas investir des recherches pour comprendre ces réactions. Ils finissent par valider les propriétés exceptionnelles de l’algue sur notre équilibre de santé.

La Klamath, une richesse en nutriments incomparable

A l’image de la Spiruline, L’AFA du Lac klamath contient un nombre exceptionnel de nutriments indispensables à l’organisme. Toutefois, on constate qu’elle détient aussi d’autres composants plus rares ou présents en faible quantité chez d’autres types d’algues.

Très riche en protéines, l’algue de la Klamath offre un large spectre d’acides aminés essentiels. La glutamine, absente des autres algues, joue ici un rôle favorable à la digestion.

L’ensemble des vitamines, à l’exception de la vitamine D, sont présentes dans l’AFA avec une proportion très importante de vitamines B9 et B12.  Parmi les antioxydants, 15 caroténoïdes dont l’astaxanthine, la lutéine et la bêta-carotène s’ajoutent à l’ensemble des minéraux de la Klamath.

Un pigment actif appelé AFA phycocyanine fait également l’objet d’étude prouvant son action anti-inflammatoire, antioxydante et stimulante du système immunitaire.

Enfin, la PhénulEthylAmine (PEA) qui rentre en synergie avec les autres nutriments, favorise le bon fonctionnement du système nerveux. Elle se présente comme un bon neuro-modulateur général.

Les propriétés thérapeutiques constatées

Par la richesse de sa composition, l’algue AFA semble être le meilleur complément nutritionnel pour aider au maintien d’une bonne immunité. Grâce à sa phycocyanine spécifique, les consommateurs observent également une diminution significative de leurs douleurs. Cela s’opère grâce à l’inhibition de la cyclo-oxygénase responsable du processus inflammatoire.

Lors d’une étude, des rats supplémentés en Klamath ont montré une baisse du cholestérol. Il y a eu également une baisse des triglycérides due à sa forte teneur en oméga 3.

La présence de PEA dans l’algue atténue les troubles dépressifs et augmente la clarté mentale.

Enfin, des personnes atteintes de maladies graves ont observé une amélioration significative de leur état. Ils ont orienté la science vers l’étude des effets thérapeutiques de la Klamath sur les cellules souches de notre organisme. Ce pouvoir de régénération reste encore à démontrer mais les effets seraient eux déjà bien réels.


Ajouter un commentaire