geranium herbe à robert

Géranium : ses secrets pour votre santé


Devant les maisons, le Géranium apparaît comme une herbe magique. Il se tourne, disait-on dans le temps, en direction de la provenance des visiteurs. Vous souhaitez en connaître davantage sur celui qu’on appelle l’Herbe à Robert. Partons à la découverte de ses bienfaits et de ses secrets pour notre santé..

Géranium : une mauvaise herbe… pas si mauvaise

L’Herbe a Robert ou Géranium robert, est une mauvaise herbe précieuse. A plus forte raison dans nos sociétés modernes. Ses incroyables vertus en font une plante essentiel pour réaliser des soins naturels.

En usage externe, elle s’utilise pour le lavage des yeux ou pour soigner l’eczéma. Le Géranium aide aussi à cicatriser rapidement les lésions cutanées que l’on peut avoir. En gargarisme, elle est efficace dans le traitement des angines, des inflammations des gencives et autres maux de la bouche (dents, aphtes, dartres).

Pour les soins de la bouche, n’hésitez pas aussi à utiliser toutes les propriétés du savon de Marseille.

En usage interne, l’herbe à robert est favorable aux diabétiques, en aidant l’organisme à gérer les pics ou les chutes de glycémie sans pour autant mobiliser systématiquement le pancréas. L’utiliser pour les troubles gastro-intestinaux ou en prévention des calculs dans les voies urinaires peut s’avérer aussi très efficace.

L’Herbe à Robert dans son usage 

Il est donc possible d’utiliser le Géranium en infusion :

  • Infusion interne. 1 cuillerée à café pour 1/4 de litre d’eau chaude. Laissez ensuite infuser 3 minutes et buvez 2 tasses par jour.
  • Infusion externe et gargarismes. 30 gr de Géranium pour 1 litre d’eau. Laissez ensuite infuser 10 minutes.

On utilise aussi cette herbe sur les blessures. Il convient de prendre les feuilles fraîches, les broyer et les appliquer sur les plis ou lésions. Notons que les jeunes pouces d’Herbe a Robert et les fleurs crues sont un vrai régal dans les salades.

Merci à notre contributeur Pierre-Alain Joubert pour Nouv’elle Nature.


2 Responses

  1. Pingback : L’HERBE À ROBERT, LES VERTUS OUBLIÉES D’UNE PLANTE VOISINE ! » Que du bonheur

Ajouter un commentaire