curcumine curcuma

Curcumine, un espoir naturel contre le cancer


Principe actif du Safran des Indes, la Curcumine intéresse désormais la littérature scientifique pour ses vertus anti-inflammatoires et son rôle protecteur du cancer. Gros plan sur un nutriment vertueux, issu du Curcuma, et sur lequel repose désormais les espoirs de la médecine.

Curcuma : une épice ancrée dans les traditions

La Curcumine est le composant majeur du curcuma, pigment qui donne au curry cette couleur jaune-dorée si singulière.

Indispensable à la cuisine traditionnelle indienne, cet alicament naturel s’utilise depuis plusieurs siècles par les médecines traditionnelles orientales. Elles ont saisi bien avant nous les vertus thérapeutiques de la Curcumine.

Pour la population indienne, son action anti-inflammatoire majeure en fait un allié quotidien contre les infections courantes. Le Curcuma présente également l’avantage d’être une épice économique et cultivable dans les régions chaudes du monde.

Sans effet secondaire, une prise de la Curcumine ne révèle donc aucun risque de toxicité pour l’organisme. Elle a donc un effet positif non négligeable sur les maladies de civilisation actuelles.

Grâce à une consommation journalière de l’épice de Curcuma, l’Inde comptabilise en moyenne 10 fois moins de cancer du sein, des poumons ou du rein.

Les Indiens sont aussi 4,4 fois moins touchés par les maladies neurodégénératives type maladie d’Alzheimer par rapport à l’Occident.

Un intérêt de la science grandissant

En 1937, la revue scientifique The Lancet révèle ses études sur les bienfaits de la Curcumine. En plus d’être un anti-inflammatoire majeur, le principe actif est aussi un agent anti-cancer puissant.

La Curcumine est aussi capable de stopper l’évolution du glioblastome, type rare de cancer mortel du cerveau. Le nutriment présente un autre avantage qui en fait un traitement naturel efficace. Sans jamais s’attaquer aux cellules saines de l’organisme, elle ne cible que les cellules cancéreuses en limitant leur propagation.

Pour se faire, elle empêche la formation des vaisseaux sanguins qui entretiennent la tumeur. Elle diminue aussi significativement l’état inflammatoire de l’organisme.

Utiliser la curcumine jour après jour

Le Curcuma sous forme de condiment a une action préventive efficace dans nos plats. On constate néanmoins que la Curcumine est un nutriment faiblement biodisponible. Il y a donc peu d’absorption par les intestins lors de la digestion.

Pour garantir une meilleure assimilation, on peut associer le curcuma au poivre noir, à la bromélaïne ou à une huile végétale de son choix

Dans le cadre d’un cancer, la dose à atteindre est de 3 grammes à prendre trois à quatre fois par jour. Certains laboratoires proposent désormais des compléments alimentaires avec une forte concentration en Curcumine.

Néanmoins, il est déconseillé aux femmes enceintes d’en consommer sans suivi médical adapté. La Curcumine peut également se révéler néfaste pour les personnes qui consomment des médicaments anticoagulant.

Pour potentialiser les vertus de la Curcumine, le sujet doit avoir une bonne hygiène de vie et une alimentation saine.


3 Responses

Ajouter un commentaire