stress anxiété

Anxiété : comment la traiter naturellement


L’anxiété se caractérise par le stress, la peur et l’inquiétude et pose des problèmes physiologiques et psychologiques. Vous connaissez des troubles d’anxiété et souhaitez les traiter naturellement ? Nous vous présentons les différentes solutions naturelles à votre disposition.

Anxiété : ses mécanismes 

L’anxiété reste bien différente du mécanisme spontané du stress face à un contexte inconnu. En effet, il s’agit souvent d’un état qui perdure dans le temps et affecte progressivement notre quotidien.

L’anxiété peut subvenir dans des situations banales sans explications évidentes ou rationnelles. Les manifestations de l’anxiété vont varier d’un individu à l’autre. Cela va donc des attaques de panique aux phobies plus spécifiques.

Des études s’intéressant aux facteurs de stress relèvent un déséquilibre de certains neurotransmetteurs du cerveau. L’hormone du stress, que l’on appelle cortisol peut alors être l’objet d’une défaillance. Cette défaillance va donc maintenir l’organisme en alerte continue.

La plupart des solutions veillent justement à rétablir un nouvel équilibre dans le cerveau. Un état anxieux inquiétant se caractérise souvent par des tensions motrices et psychologiques continues sur une durée excédant 6 mois.

Stress : signes et symptômes courants

Les manifestations physiologiques du stress sont nombreuses et variées. Il est possible d’identifier la liste suivante de symptômes parmi les plus courants.

  • Signes psychologiques. Cela va alors se traduire par des troubles de la concentration, une irritabilité et une nervosité certaine. Il est également possible de constater une dévalorisation de soi et un sentiment d’infériorité, une agitation mentale ou un sentiment de crainte.
  • Signes Physiques. Cela se caractérise davantage par une difficulté à respirer, des palpitations, sueurs, tremblements, fatigues, vertiges ou tics. La personne en situation d’anxiété peut aussi connaître des douleurs thoraciques, des tressautements musculaires, des maux de tête, d’estomac, de ventre, ou des insomnies.

Par ailleurs, il ne faut pas négliger l’environnement immédiat souvent à l’origine d’un état de mal-être prolongé. Deuils, divorce, difficultés professionnelles, addictions … autant de facteurs de nervosité qui peuvent conduire d’un état anxieux à l’installation d’une dépression plus importante. 

Anxiété : les solutions à notre portée

Pour lutter contre l’anxiété, nous conseillons de réaliser, en prévention, un bilan de son existence. Il s’agit ainsi de déterminer les éventuelles failles et insatisfactions. Une introspection saine et objective peut souvent mener vers une meilleure compréhension d’un état de stress. Aussi, certains rituels quotidiens peuvent permettre un retour à un sentiment de bien-être durable.

1. Réapprenez à bien respirer

La technique de la respiration alternée est essentielle pour purifier et équilibrer les énergies. Pour ce faire, les doigts de la main droite vont boucher alternativement les narines, (le pouce sur la narine droite, l’annulaire sur la gauche).

Il suffit donc de commencer par une expiration normale des deux narines, de bloquer la narine gauche et laisser entrer l’air à l’inspiration par la narine droite en alternant comme suit :  expiration droite, inspiration droite, expiration gauche, inspiration gauche, expiration droite, etc.

N’hésitez pas à fermer les yeux pour une plus grande détente tout en ressentant le passage de l’air dans vos narines. L’expiration et l’inspiration doivent être lente et profonde. Il est important de respecter un temps de pause de 4 secondes entre l’inspire et l’expire.

2. Testez la méditation par le souffle

Où que l’on soit, quoi que l’on fasse, le souffle reste (avec les battements du cœur) un mécanisme automatique. Il nous accompagne dans tous les aspects et toutes les situations de la vie. Lisez notre article sur les solutions santé parmi les applications mobiles.

Lorsque le stress est à son comble et que le mental s’emballe, il suffit de se focaliser sur le va-et-vient du souffle. Cela reste un moyen précieux de réintégrer le flux de l’instant présent. On installe alors un climat de sérénité dans son corps et on réduit l’anxiété. Des mantras positifs peuvent également accompagner l’expire et l’inspire comme dans l’exemple qui suit :

  • inspire : « toutes les cellules de mon corps sont en parfaite santé »
  • expire : « puisse le calme et la sérénité m’accompagner en tout temps ».

3. Pratiquez une activité sportive

Faire du sport régulièrement change les idées et aident à réduire significativement les tensions motrices. Aussi, certaines disciplines sportives flirtent avec la médecine douce. Elles peuvent donc aider à rétablir l’harmonie intérieure. 

C’est notamment le cas du Yoga et du Qi Gong qui savent travailler à la fois sur le mouvement, l’équilibre et la respiration. D’autres pratiques telle que la natation, le jogging ou la danse mettent également le corps en mouvement.

La complémenthérapie pour lutter contre l’anxiété

Avant de se tourner vers des solutions allopathiques dangereuses pour notre santé, il existe des compléments naturels qui peuvent se révéler être d’un précieux soutien. Les exemple donnés ci-dessous ne remplacerons jamais une consultation personnalisée avec un naturopathe. Néanmoins, ils représentent des pistes intéressantes à explorer avec votre thérapeute. 

Les pistes naturelles à privilégier contre l’anxiété

  • Les vitamines B. Les vitamine B6 et B12 sont indispensables à la régulation de l’humeur, notamment grâce à leur teneur en homocystéine. Des études ont pu démontrer que des patients atteints d’agoraphobie souffraient d’une carence en vitamine B importante. Une cure vitaminique suffisait alors à améliorer sensiblement leur état.
  • Le sélénium. Une déficience en sélénium peut entraîner une diminution du renouvellement de certains neurotransmetteurs. Ainsi, des symptômes d’irritabilité, de stress et d’angoisse peuvent apparaître. Une cure en sélénium sera particulièrement indiquée auprès des sujets vulnérables (patients VIH, personnes âgées, malade du cancer etc …).

  • Les oméga 3. Les états inflammatoires et l’anxiété peuvent être reliés à des faibles niveaux d’acides gras polyinsaturés oméga 3 et des niveaux élevés en omega 6. Les omégas 3 tels que la DHA et l’EPA peuvent abaisser le niveaux d’anxiété. Une cure d’omega 3 ou d’huile de poisson va considérablement diminuer le niveau de cortisol, hormone responsable du stress.
  • La Rhodiola. La Rhodiola est une plante adaptogène présentant une action intéressante sur les sujets dépressifs. Efficace pour diminuer la fatigue mentale et améliorer la concentration, elle booste également la sérotonine et la dopamine, hormones essentielles à notre bien-être.
  • La valériane. La valériane est connue pour ses effets anxiolytiques et son action sur certains neurotransmetteurs (comme le GABA). Elle permet de réduire significativement les états d’anxiété prolongés. 

À cette liste de compléments alimentaires s’ajoutent d’autres formules naturelles très efficaces dans le traitement de l’anxiété et de la dépression. La Millepertuis, la Taurine, le safran ou encore la Melisse peuvent mener à des résultats satisfaisants. Pour les sujets favorables à un traitement en profondeur, des thérapies douces telles que la sophrologie, l’EMT ou l’hypnose peuvent se révéler aussi efficaces pour cerner une problématique plus ancienne.

Anxiété : Envie d’aller plus loin ?

 


2 Responses

    1. Alexandra Charton

      Bon courage je sais trop bien ce que c’est 🙁 Oui la sophro est intéressante pour l’avoir pratiquée quelque temps en effet. Il faut être persévérant dans les exercices de relaxation, jour après jour, y compris lorsque l’on se sent mieux… Merci pour ton intérêt et encore bravo pour ton blog 🙂

Ajouter un commentaire