ail

Ail : 5 recettes exceptionnelles pour votre santé !


Odeur peu avenante, digestion difficile… si l’ail n’a pas toujours bonne réputation. Force est pourtant de constater que son action anti-bactérienne en fait un allié de choix dans la prise en charge des petits bobos du quotidien. Découverte, en 5 recettes, d’un aliment exceptionnel !

Recette #1. L’ail calme un eczéma 

Depuis plusieurs décennies, l’ail est un remède de grand-mère bien connu pour calmer les plaques d’eczéma localisées. Une lotion simple à préparer vous permet donc de réduire naturellement et significativement l’inflammation et les démangeaisons propres à une crise.

En pratique :

  • Il suffit donc de peler et hacher deux gousses d’ail.
  • Mettez-les à bouillir 5 minutes dans 250 ml d’eau bouillante.
  • Enfin, filtrez le mélange et laissez refroidir une bonne heure. 

Vous pourrez appliquer la préparation à l’aide d’une compresse 2 fois par jour sur les lésions jusqu’à amélioration. Nous vous conseillons également la lecture de notre article sur la méthode NAET.

 

Recette #2. L’ail prévient les gingivites

L’ail est aussi un allié méconnu de l’hygiène bucco-dentaire. Et pourtant, son action anti-bactérienne et anti-inflammatoire peut être utile à bien de petites infections de la bouche.

En pratique

  • Pour ce faire, pelez et hachez 3 gousses d’ail.
  • Ajoutez 250 ml de vinaigre blanc.
  • Laissez ensuite mariner une nuit.
  • Utilisez une cuillère à soupe de cette préparation chaque matin en bain de bouche.

Vous pouvez aussi utiliser le savon de Marseille comme dentifrice en action complémentaire.

Recette #3. L’ail enraye un mal de gorge

Les premiers symptômes d’un état grippal induisent, en général, une inflammation de la gorge. Cette situation peut alors rendre difficile la déglutition. Pour les digestions difficiles, faites le choix des graines de Cumin.

Son action anti-inflammatoire permet donc d’enrayer rapidement ces maux de gorge désagréables.

En pratique :

  • Il convient donc de mixer 6 gousses d’ail.
  • Mélangez-les ensuite à 2 cuillères à soupe de miel et du jus d’1/2 citron.
  • Prenez une cuillère à café de cette préparation plusieurs fois dans la journée jusqu’à amélioration.

Recette #4. L’ail soigne une mycose

Il n’est pas rare d’attraper une mycose sous la plante des pieds. Surtout si nous fréquentons régulièrement des vestiaires de sport ou des piscines.

Cet aliment contient ainsi un composant appelé ajoène qui s’avère plus efficace que les pommades antifongiques vendues en pharmacie. Son utilisation contre ces champignons est donc une alternative efficace et naturelle.

En pratique :

  • Il vous suffit alors d’investir dans une huile essentielle d’ail.
  • Renseignez-vous avant sur les précautions d’emploi de cette huile essentielle.
  • Diluez ensuite 1 goutte dans une cuillère à café d’huile d’olive.
  • Appliquez sur la zone de la mycose.

Recette #5. L’ail calme une foulure

En cas de foulure de la cheville ou du poignet, l’inflammation est immédiate et la douleur risque d’empirer si l’on ne prend pas immédiatement des dispositions pour la faire désenfler.

En pratique :

  • Épluchez une gousse d’ail.
  • Coupez-là en deux avant de la faire mariner quelques heures dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive.
  • Appliquez ensuite le résultat sur l’articulation endolorie.
  • Mettez un bandage pendant une nuit entière.

 

Envie d’aller plus loin ?

  • Cousin Nathalie, Zimmer Françoise – Les super aliments pour être au top et booster sa santé, Rustica Editions
  • Découvrez la recette du Buddha Bowl et ses gousses d’ail émincées

2 Responses

Ajouter un commentaire