agriculture biologique pesticides

Agriculture biologique : l’INRA veut réduire les pesticides !


La dernière étude de l’INRA (Institut Nationale de la Recherche Agronomique) risque de faire couler beaucoup d’encre. Les chercheurs soulignent l’efficacité équivalente entre une agriculture biologique et une agriculture conventionnelle en termes de productivité. Explications en quelques mots.

Agriculture biologique : les conclusions de l’étude de l’INRA

L’INRA vient de finaliser une étude portant sur les pratiques agricoles et a fourni les conclusions suivantes :

  1. Le travail en agriculture biologique est idéal pour préserver la biodiversité (nous sommes d’accord, nous le savions déjà).
  2. Le choix d’une agriculture biologique maintient un écosystème qui protège les cultures et les plantations. Ce qui en fait un modèle agronomique bénéfique pour l’environnement et performant pour la production.
  3. L’utilisation des pesticides pourrait être fortement réduite à son minimum.

Les productions biologiques permettent donc de réguler et de contenir le développement des bioagresseurs.

Les bioagresseurs, qu’est-ce-que c’est ?

Les bioagresseurs correspondent à l’ensemble des espèces qui viennent altérer la qualité d’une production. Il peut s’agir d’espèces qui ravagent les plantations ou se montrent invasives, ce qui n’est pas sans poser des problèmes pour les producteurs.

A la lecture des résultats de l’INRA, on en conclut que les pesticides tuent l’ensemble des micro-organismes, insectes et espèces, qu’ils soient favorables ou défavorables à la production.

Et la suite ?

Étant donné la lenteur des prises de décisions politiques, nous pouvons parier sur l’enterrement programmé de ce rapport de l’INRA.

Il est donc préférable que les consommateurs se tournent, dès à présent, vers les productions en agriculture biologique (lisez notre article pour vous familiariser avec les labels biologiques). Les produits biologiques sont certes plus chers, mais des solutions existent pour réduire sa facture.

Une fois que vous aurez acheté vos fruits et légumes bio, faites-vous plaisir en concoctant un délicieux Miam-ô-Fruit ou un jus de légumes frais. Ces recettes sont testées et approuvées par Nouv’elle Nature.


2 Responses

  1. Oui, l’INRA sait tout cela et probablement depuis longtemps. Alors pourquoi ce rapport maintenant et a-t-il une chance d’avoir une quelconque influence ? J’aimerai bien penser que oui, mais…
    Alors comme tu dis Alex, mangeons bio et communiquons nos idées qui sont de plus en plus partagées, mais pas assez vite !

Ajouter un commentaire